Loading...
La place de l’homme2018-09-21T10:24:07+00:00

Regards sur l’IVG

« La place de l’homme », Coline Grando / « L’accès au droit », Marine Périn

A l’occasion de la journée mondiale du droit à l’avortement, et alors que la question reste un sujet plus que d’actualité à travers le monde, venez discuter, échanger, vous informer autour de la question, grâce à deux films :

  • La Place de l’homme : Des hommes de 20 à 40 ans, confrontés à une grossesse non prévue et le plus souvent interrompue, dévoilent leurs ressentis et réflexions autour de cet événement. À travers ces récits de vie, c’est la place de l’homme dans les rapports femmes/hommes que questionne la réalisatrice.
  • IVG : L’accès au droit : En dépit de la législation française, les difficultés rencontrées par les femmes qui souhaitent avorter sont nombreuses. Marine Périn libère la parole de quelques-unes de ces femmes dont les récits rappellent que le droit à l’avortement reste encore aujourd’hui un combat.

Deux films qui offrent à voir les témoignages d’hommes et femmes confrontés à l’avortement en France et en Belgique, pour nous permettre de dialoguer ensemble, avec la réalisatrice Coline Grando et le Planning Familial.

Ven 28 sept

20h45

6/4 €

La place de l’homme

L’IVG perçue par les hommes

La question des grossesses non-prévues est irrémédiablement abordée du point de vue féminin, et c’est bien normal puisque la femme vit l’expérience dans son propre corps. Mais quelle est la place de l’homme, du conjoint, de l’amant dans cet évènement ?

Des hommes de 20 à 40 ans reviennent sur cet évènement qui est souvent un tournant de leur vie, celui où ils auraient pu être pères, où certains le sont devenus, un choix qui s’est imposé au couple et auquel ils ont dû faire face avec leur partenaire.

Il ne s’agit en aucun cas de revenir sur un droit féminin fondamental qui est celui de l’avortement, précise la réalisatrice. La femme sera toujours la seule à décider à la fin puisqu’elle a le droit de disposer de son corps sans qu’un choix lui soit imposé. Il s’agit simplement de libérer la parole sur un sujet très peu abordé du côté masculin.

La projection se fera en présence de la réalisatrice et sera suivie d’une discussion avec elle.

Ciné-Café

Aquarium

10 rue Dumont, Lyon 4 – 09 81 96 94 29